Des assistants numériques aident les livreurs à organiser l’espace de chargement du fourgon

Après une année record pour la livraison de courrier et de colis, le secteur s’efforce d’optimiser les opérations de livraison. Volkswagen Véhicules Utilitaires participe à ce défi en s’associant au prestataire logistique Hermes pour proposer aux livreurs des systèmes d’assistance innovants dans les véhicules de livraison Volkswagen Transporter et Crafter. Géré par la start-up munichoise Viscopic, un projet pilote vient de démarrer en Bavière. Leur solution logicielle commence par apprendre les itinéraires de livraison avant de trier les colis de la livraison suivante en ordre logique pour le chargement, ce qui permet d’économiser du temps de recherche et de tri fastidieux pendant la tournée.

Il faut être bien organisé pour réussir à ranger plus d’une centaine de colis dans à peine 18 m² d’espace de chargement à l’arrière d’un Volkswagen Crafter. « Nous commençons par diviser les colis en petits lots qui sont répartis dans des sacoches, explique Felix Meißgeier », PDG de Viscopic. Ces sacoches en forme de boîte sont ensuite stockées à l’intérieur du Crafter. « Le critère essentiel ici est l’ordre, poursuit Felix Meißgeier. Sachant que les itinéraires de livraison suivent une séquence similaire, les sacoches peuvent être rangées en conséquence. »

Avantage pour le chauffeur : pendant qu’il se déplace, une application lui montre dans quelle sacoche le colis du client suivant se trouve. Sur la base des coordonnées GPS du Volkswagen Crafter, les sacoches contenant les colis qui doivent être livrés à proximité s’affichent sur le système d’infodivertissement du fourgon et sur un appareil mobile. L’objectif est de gagner un temps considérable qui serait autrement consacré à la recherche de colis une fois arrivé à l’adresse de livraison.

Cet assistant numérique arrive juste au bon moment. En effet, le Parcel Shipping Index 2021 montre que la croissance du secteur devrait se poursuivre avec un taux annuel d’au moins 6 % jusqu’en 2026. Pendant la saison des fêtes de fin d’année 2020 (octobre à décembre), Hermes a livré 126 millions de colis en Allemagne, un record, soit une hausse de 25 % par rapport au quatrième trimestre de l’année précédente.

L’objectif n’est toutefois pas uniquement d’économiser du temps, mais aussi d’améliorer les conditions de travail des chauffeurs, comme l’explique Arthur Hasselback, Chef de Projet chez Volkswagen Véhicules Utilitaires : « La livraison de colis est une tâche très exigeante. La circulation en centre-ville, en particulier, exige une concentration totale, les places de stationnement de nos grands véhicules sont difficiles à trouver et, à cause de la pandémie et des mesures de sécurité associées, le travail de livraison est devenu plus complexe. Les solutions intelligentes pour le dernier kilomètre sont donc très intéressantes pour nos clients du secteur logistique. »

Parmi les 180 candidats de l’Europe entière qui se sont inscrits au Future Logistics Challenge organisé par Hermes et Volkswagen Véhicules Utilitaires pour trouver les solutions les plus prometteuses dans les domaines de l’« expérience du livreur » et des « véhicules de livraison intelligents », Viscopic et un autre projet se sont nettement démarqués. L’objectif de l’opération menée jusqu’à la fin du mois de mars est de tester l’acceptation du système et sa capacité à améliorer l’efficacité du travail quotidien de différents livreurs d’une localité située près d’Augsburg. « Nous cherchons continuellement à améliorer les conditions de travail de nos livreurs et nous disposons déjà de plusieurs outils numériques. Nous sommes impatients de découvrir les conclusions de ce test », déclare Marco Schlüter, Directeur des Opérations chez Hermes Germany GmbH et membre du jury du Future Logistics Challenge.

facebooktwittergoogle_pluslinkedin