Volkswagen AG achève avec succès le Contrôle de Conformité Indépendant mené en vertu d’un accord avec les autorités

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Volkswagen AG a annoncé aujourd’hui que le Contrôleur de Conformité Indépendant, Larry D. Thompson, avait certifié que Volkswagen avait satisfait à son engagement en vertu de l’accord (Plea Agreement) conclu avec le Ministère de la Justice des États-Unis. Cet accord exigeait de l’entreprise qu’elle conçoive et mette en œuvre un programme de conformité destiné à éviter et à détecter toute violation des lois environnementales et des lois anti-fraude. La certification concerne Volkswagen AG et ses filiales et sociétés affiliées, à l’exception de Porsche AG et Porsche Cars North America qui ne faisaient pas l’objet du contrôle.

Pendant la durée du contrôle, qui a commencé en 2017 et qui vient de s’achever, Volkswagen a mis à jour et renforcé ses structures, processus et systèmes dans de nombreuses divisions de la compagnie, notamment au niveau des fonctions développement technique, gouvernance, gestion des risques, conformité et juridique. L’entreprise s’est dotée d’un système d’alerte élargi, de dispositifs anti-trust et anti-corruption et d’un processus de vérification des partenaires commerciaux. L’organisation a également aplati ses structures hiérarchiques, décentralisé ses processus décisionnels et délégué davantage de responsabilités à ses marques et à ses bureaux régionaux afin que les décisions soient mieux adaptées aux conditions locales.

« M. Thompson et son équipe nous ont aidé à faire de Volkswagen une entreprise plus solide et plus transparente, mais la fin du contrôle ne marque pas la fin du processus, explique Herbert Diess, Président du Directoire du Groupe Volkswagen. Je me suis engagé, comme tous mes collègues du Directoire, à poursuivre l’amélioration continue de notre organisation et de sa culture. Cet état d’esprit est essentiel si nous voulons atteindre notre objectif, à savoir construire des véhicules zéro émission plus sûrs et plus intelligents pour nos clients d’aujourd’hui et pour les générations à venir. »

Pendant le contrôle, Volkswagen a créé ou révisé près de 300 réglementations et politiques internes dans les entités juridiques concernées afin d’accélérer le déploiement des nouveaux processus. Ces réglementations comprennent notamment :
– Création d’un Comité de Conformité du Groupe, un Comité Directeur des Ressources Humaines au sein du Groupe ainsi que de nouvelles fonctions liées à l’environnement, à la santé et à la sécurité chez Volkswagen Group of America ;
– Lancement de Together4Integrity, un cadre mondial chargé de superviser le programme de conformité et d’intégrité de Volkswagen ainsi que ses activités de changement culturel ;
– Introduction d’un Code de Conduite commun aux 12 marques du Groupe et à toutes les autres entreprises ;
– Extension du système d’alerte en investissant dans des processus, du personnel et des infrastructures informatiques ; et
– Publication de l’enquête menée auprès des employés par l’Initiative Éthique et Conformité.

« Volkswagen est une meilleure entreprise aujourd’hui qu’elle ne l’était il y a trois ans, explique M. Thompson. La vigilance devra être permanente, mais les structures et les processus mis en place ainsi que les engagements pris à tous les niveaux de l’entreprise, sans oublier la supervision du Conseil de Surveillance, permettront à Volkswagen de réussir durablement en matière d’éthique, d’intégrité et de conformité. »

« M. Thompson a fait partie intégrante de la transformation de l’entreprise, note Hiltrud D. Werner, membre du Directoire de Volkswagen AG en charge de l’Intégrité et des Affaires Juridiques. Son point de vue extérieur, indépendant et objectif nous a aidé à créer les systèmes et les processus qui ont permis à notre organisation d’évoluer. Les enseignements que nous avons tirés de la question du diesel guideront dorénavant toutes nos actions tandis que nous nous efforcerons de promouvoir une culture d’intégrité et de conformité ouverte et honnête. Nous apprécions beaucoup le travail accompli par M. Thompson et par son équipe. Je tiens également à remercier les centaines de collaborateurs du Groupe Volkswagen et de ses filiales, non seulement dans les secteurs de l’intégrité, de la gestion du risque de conformité et des affaires juridiques, mais aussi du développement des véhicules, des ressources humaines et au-delà, pour leur coopération constructive et leur soutien infatigable au cours des trois dernières années. »

Déclaration de Hiltrud D. Werner.

M. Thompson a également occupé la fonction d’Auditeur Indépendant de la Conformité et a publié son troisième et dernier rapport d’audit en juin 2020. Le rapport n’a mis au jour aucune nouvelle violation des règlements concernés de la division Environnement et Ressources naturelles du Ministère de la Justice, du Procureur Général de Californie, de l’Agence de Protection de l’Environnement et du CARB (California Air Resources Board).