IMMODVISOR – Comment préserver la confiance entre internautes et professionnels grâce à la blockchain ?

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

La loi a été votée par le Parlement européen : depuis le 1er janvier 2019, les plateformes d’avis doivent dorénavant fournir la preuve qu’ils contrôlent la véracité et la fiabilité des avis clients qu’ils hébergent. En attendant les transpositions dans les États membres, c’est une bonne nouvelle (qui arrive un peu tardivement), tant ces sites peuvent être le théâtre de dérives en tout genre. Pour un avis honnête et circonstancié d’un « vrai » client qui souhaite partager son expérience avec ses semblables, combien de trolls, et surtout combien de faux avis rédigés par des « agences » payées par les concurrents (35 % des avis, d’après la DGCCRF) ?

Un moyen innovant de lutter contre les faux avis !

Et si l’on combine cela avec la capacité qu’a l’internaute anonyme à ne retenir que les histoires « piquantes », on obtient un cocktail explosif, où la réputation des professionnels de tous les secteurs peut être remise en cause à chaque instant. Les exemples abondent comme ces hôtels lyonnais confrontés, en juillet dernier, à une avalanche d’évaluations diffamatoires émises par des chauffeurs de taxi, reprochant aux établissements en question de privilégier les VTC dans les commandes de courses.

A l’origine, ces plateformes d’avis permettent effectivement de redonner du pouvoir au consommateur, et de corriger les abus de certains professionnels. Mais sans contrôle réel des avis, impossible de garantir la fiabilité de l’information fournie par la plateforme d’avis : d’où l’idée d’Immodvisor d’adapter la blockchain au traitement de ses avis clients. « On connait la blockchain grâce au bitcoin et aux cryptomonnaies, qui arrivent d’ailleurs sur le marché de l’immobilier, mais ses atouts s’adaptent aussi à la gestion d’avis clients. Déclare Jean-Phillipe Emeriau, dirigeant d’Immodvisor.

Une techno pionnière pour une confiance renouvelée entre professionnels et particuliers

Traçabilité, inviolabilité des données et transparence, la technologie blockchain permet de garantir que les avis publiés chez Immodvisor sont authentiques. De plus, les clients doivent fournir la preuve qu’ils ont bien effectué une transaction avec le professionnel qu’ils notent. « Une fois validé par nos équipes, tous les acteurs, du consommateur au professionnel, peuvent vérifier, grâce à la blockchain, que l’avis a bien été publié et n’a pas été modifié depuis. La crédibilité des avis Immodvisor permet aux internautes de s’engager dans leur projet immobilier en confiance. »

Avec cette innovation, la solution d’avis client, fondée en 2014, ouvre de nouveaux champs dans l’immobilier : « d’une part, la blockchain a été déclarée d’utilité nationale par le gouvernement à travers la création d’une task force blockchain en avril 2019, et nous mettons là une nouvelle application de cette technologie en action, conclut Jean-Philippe Emeriau. Avec notre solution, nous nous donnons les moyens de contrôler réellement nos avis, et Immodvisor mérite son appellation de tiers de confiance sur le marché de l’immobilier, avec des professionnels et des clients traités sur un pied d’égalité. »