Samedi 26 OCTOBRE À LYON, place Bellecour à 14 heures – CEDS : Cessez l’élevage de chiens pour les laboratoires !

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Nous sommes un collectif de citoyens responsables et de militants engagés contre la vivisection et pour une recherche éthique dont les buts sont de faire connaître à nos concitoyens via des actions légales le Centre d’Élevage du Domaine des Souches et ses activités scandaleuses. Nous utiliserons tous les moyens légaux mis à notre disposition pour obtenir sa fermeture.

Après Auxerre et Dijon Notre collectif Fermons le CEDS continue sa campagne d’information et de sensibilisation à travers la France. Le 26 octobre prochain, nous ferons escale à Lyon, important bastion de la vivisection en France.

SAMEDI 26 OCTOBRE, à partir de 14 heures place Bellecour, ( 2ème arrondissement ) nous dénoncerons le CEDS en collaboration avec un collectif d’artistes lyonnais qui illustreront la vie d’un beagle depuis l’élevage jusqu’au labo…et un violoncelliste mettra lui aussi son talent au service de cette action.

Comme une majorité de Français, nous n’acceptons pas que, chaque année, des milliers de chiens soient reproduits, élevés et utilisés et condamnés à des souffrances et une mort certaines pour des tests et expériences en tout genre.
Nous estimons que violence et mépris sont à bannir définitivement de notre relation avec les animaux.

Qu’est-ce que le Centre d’Élevage du Domaine des Souches (CEDS) ?

Implanté depuis 1974 à Mézilles, à 30 km d’Auxerre, le Centre d’Élevage du Domaine des Souches (CEDS), est une entreprise qui élève et vend des chiens (beagles, bergers allemands et labradors) destinés à l’expérimentation à des laboratoires publics et privés. Chaque jour, dans ses bâtiments sous haute surveillance et à l’abri des regards, le CEDS surexploite plusieurs centaines de reproductrices et conditionnent les chiens à la demande de ses clients. Le CEDS, qui en est le plus important fournisseur de chiens agréé, réalise aussi un juteux chiffre d’affaires à l’exportation.

Déclaration de M. Carré, directeur du CEDS : au journal L’Yonne républicaine (08/09/2012) : « Les animaux sont au service de l’homme ».

Contexte de la campagne FERMONS LE CEDS

A l’heure où la légitimité scientifique de l’expérimentation animale est remise en question par les chercheurs eux-mêmes, l’expérimentation animale n’est qu’une industrie de la souffrance qui teste sans scrupule sur des animaux de toute espèce, dont des chiens, des produits pharmaceutiques, cosmétiques, chimiques, sanitaires et ménagers ou qui pratique des expériences en tout genre, entre autres pour la recherche médicale (fondamentale et appliquée).

En France, au minimum, 3 millions d’animaux par an sont livrés à la violence de l’expérimentation. Parmi eux, des milliers de chiens élevés au CEDS.

Contacts Fermons le CEDS : http://www.fermons-le-ceds.org


Scoop.it