KRYS GROUP réaffirme son engagement en faveur du Made in France

facebooktwittergoogle_pluslinkedin


Le grand rendez-vous du Made in France

Les Assises du Produire en France sont nées sous l’impulsion de deux associations : Vive la France, qui fédère les forces du Made in France, ainsi que Pro France, qui assure la promotion du label Origine France Garantie, dont KRYS GROUP bénéficie depuis 2012. Pour sa 2e édition, l’événement se déroule les jeudi 8 et vendredi 9 septembre à Reims. Réunissant entrepreneurs, experts, responsables institutionnels, responsables politiques, élus ou encore syndicats, il s’articule autour de débats sur les problématiques liées à la fabrication française.

KRYS GROUP participe aux échanges pour la 2e année avec son Directeur Général, Jean-Pierre Champion, qui interviendra le jeudi 8 septembre à 11h30 sur le thème « Produire en France : avantage ou inconvénient ? ». L’occasion pour le groupe d’optique d’aborder la question cruciale du maintien de la fabrication sur le territoire à l’heure de la mondialisation et du dumping social, aux côtés d’acteurs économiques majeurs, comme Yves Audo, Président d’Agromousquetaires, Arnaud Gobet, Président d’Innothéra ou Geoffroy Roux de Bézieux, Président d’Oliviers & Co et Vice-Président du MEDEF.

Jean-Pierre Champion, Directeur Général de KRYS GROUP

« C’est une grande fierté pour KRYS GROUP de bénéficier du label Origine France Garantie, de produire sur le territoire national et de contribuer à nourrir le tissu industriel du pays. Nous tenons à saluer l’initiative des Assises du Produire en France, qui réunissent des acteurs d’horizons variés, se mobilisant en faveur de l’emploi et de la sauvegarde de l’industrie hexagonale dans un contexte économique tendu. Car, pour que nos entreprises continuent à produire en France et à recruter, il faut impérativement renforcer notre compétitivité, notamment en matière de coût, en soutenant tous ceux qui œuvrent dans ce sens. »

KRYS GROUP : un leader, qui milite et investit pour la production française

Dans la filière d’excellence que constitue aujourd’hui l’optique en France, KRYS GROUP s’est imposé comme le leader naturel, responsable et ancré dans son époque. Face à une forte pression sur les prix, l’industriel verrier met tout en œuvre pour renforcer sa compétitivité dans ce secteur et, plus particulièrement, dans la production de verres de haute technologie.

krysAfin de poursuivre son développement et de soutenir la filière optique tricolore, le Groupe a mis en place un plan d’investissement ambitieux en faveur de son site de production de Bazainville Ce dernier a fait l’objet d’une montée en puissance progressive ces dernières années, via la relocalisation de la fabrication de 250 000 verres dès 2011.

Pour aller plus loin, KRYS GROUP a décidé fin 2014 d’affecter 12 millions d’euros sur 3 ans à la modernisation de ce site. Ses objectifs : augmenter la capacité de production de verres bénéficiant de traitements à haute valeur ajoutée et développer les innovations, comme le traitement anti lumière bleue ou le télé-détourage (automatisation de la taille des verres selon la forme de la monture), pour une meilleure qualité de service. Ces investissements contribuent à la croissance de ses activités avec pour ambition d’atteindre les 10 millions de produits vendus par an. Dans ce cadre, 60 emplois seront créés d’ici fin 2016.

En quelques chiffres, KRYS GROUP et le Made in France, c’est :

• Le 1er employeur du pays dans le secteur de l’optique
• Un chiffre d’affaires de 929 millions d’euros en 2015 et une part de marché évaluée à 14,2 %
• Un effectif de 532 collaborateurs au siège, dont 93 % en CDI
• 6 000 opticiens répartis sur tout le territoire
• 3 324 magasins, dont 1 324 sous les enseignes Krys, Vision Plus ou Lynx Optique et 2 000 affiliés CDO (Centrale des Opticiens, 1er groupement d’indépendants du secteur)
• Un chiffre d’affaires de près de 100 millions d’euros en 2015 pour son site de production, soit une croissance de 30% depuis 2013
• Un site de 12 500 m2 à Bazainville dans les Yvelines, fonctionnant 6j/7 et 24h/24, employant 350 collaborateurs, dont 150 à la production et 80 à la logistique
• La 1re centrale d’achat du secteur, fournissant 23 % du marché des lunettes
• 9 millions d’articles vendus en 2015, dont 1,3 million de verres produits à Bazainville
• 45 000 références de verres, montures, solaires, lentilles et autres accessoires
• Plus de 2 000 points de vente livrés chaque jour
• La production de verres haut de gamme bénéficiant de traitements de pointe
• Le 1er fabricant de verres labellisé Origine France Garantie dès 2012
• Une triple certification Qualité, Sécurité et Environnement
• Un investissement de 12 millions d’euros sur 3 ans depuis fin 2014 avec la création de 60 emplois

Produire en France : une opportunité et un engagement de longue date pour KRYS GROUP

Produire en France offre une véritable opportunité de différenciation. Bien avant la vague actuelle du « made in France », KRYS GROUP avait mis en place les conditions d’une production française, créatrice d’emplois. Avec la création de son usine au début des années 80 à Bazainville (Yvelines), la coopérative affirmait déjà son souhait d’intégrer, en France, les activités de centrale d’achat et de production.

Le Groupe a été le 1er verrier à obtenir le label Origine France Garantie en 2012, renouvelé en 2015, pour ses verres ophtalmiques blancs, colorés et polarisants. Ses enseignes en bénéficient également pour leurs gammes en marque propre : Kalysté 2.0 chez Krys, Collection Zen chez Vision Plus et Exactis chez Lynx Optique. Ces produits de haute technologie et ultra-performants, fabriqués à Bazainville, sont proposés à des prix compétitifs, tout en créant des emplois, au profit des consommateurs comme des opticiens du réseau.

Ainsi, KRYS GROUP considère que l’avenir de la filière optique tricolore tient dans sa capacité à innover et à fabriquer sur son territoire des produits à forte valeur ajoutée, comme les verres issus de son site des Yvelines. Et la question de la compétitivité en matière de coût se pose : l’industrie française représente moins de 13 % du PIB1, quand celle de l’Allemagne pèse le double. D’autant que les gouvernements successifs ont pratiqué une politique de la demande avec pour conséquence une hausse des importations et de la dette publique.

Jean-Pierre Champion, Directeur Général de KRYS GROUP

« Aujourd’hui, pour produire en France, il faut jouer la carte de la compétitivité ‘hors coût’, en se différenciant par la qualité et le contenu technologique des produits. Si l’on souhaite développer la fabrication française, il est nécessaire d’améliorer la compétitivité coût. Pour ce faire, nous devons passer par une politique de l’offre et par une baisse des dépenses publiques. »

Pour en savoir plus à propos des Assises du Produire en France, rendez-vous sur www.assises-produire-en-france.fr

1 – http://www.gouvernement.fr/partage/3813-l-industrie-en-france