Posts by: Agglotv


Vacances à l’étranger : partez malin avec le guide pratique du SNCAF !

Conseils pratiques pour bien gérer son argent à l’étranger Bien qu’adeptes de voyages à l’étranger, seuls 19% des Français ont les bons réflexes quand il s’agit de changer des devises[1]. Cela permet pourtant de réaliser des économies, et de disposer d’un moyen de paiement dès son arrivée pour régler ses premiers achats (taxi, collation, etc.), tout en évitant les frais liés à l’utilisation de sa carte bancaire hors zone euro. Pour préparer au mieux ses vacances, le SNCAF, Syndicat National des Changeurs et Auxiliaires Financiers, propose un « Guide malin », avec toutes les clés pour changer des devises aux meilleures conditions.  Guide malin du SNCAF : bien gérer son argent lors d’un séjour à l’étranger Téléchargeable gratuitement ici, le « Guide malin du SNCAF » répond à toutes les questions relatives à l’argent que l’on pourrait se poser avant un départ à l’étranger : quelle est la solution la plus économique pour payer hors zone euro ? Pourquoi changer des devises avant le départ ? A qui s’adresser pour bénéficier des meilleurs conditions ? Que faire des devises qu’il reste à son retour ? Etc. Il comporte également des informations pratiques tels qu’un index des monnaies par pays, une carte des pays d’europe n’appartenant pas à la zone euro, ou encore des contacts utiles. Bon plan :bénéficier de tarifs préférentiels avec la carte privilège du SNCAF Le SNCAF a mis en place un carte privilège, téléchargeable gratuitement, qui permet de bénéficier de tarifs préférentiels sur le taux de change de ses devises au sein des bureaux membres du réseau (une centaine en France). Télécharger la carte ici. Accéder à la liste des bureaux affiliés au SNCAF ici.  Pour tout savoir sur le change et bénéficier de conseils dans la préparation de son voyage : Changer-voyager.com À propos du SNCAF Fondé en 1992, le Syndicat National des Changeurs et Auxiliaires Financiers (SNCAF) regroupe...

Read more


Le magnat islandais de la chasse à la baleine se prépare à expédier une cargaison de viande de baleine au Japon

Kristjan Loftsson, le seul chasseur à la baleine d’Islande, tente d’exporter des centaines de tonnes de viande de baleine vers le Japon. Malgré un marché limité pour cette viande et l’opposition au commerce sanglant des espèces de baleines en voie d’extinction de la part des citoyens islandais et des autres pays, la marchandise, datant d’au moins deux ans, a été chargée dans un cargo. Ces derniers jours, IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux, a suivi le chargement de dizaines de caisses, toutes marquées « viande de baleine » en japonais, sur le navire Winter Bay dans le port d’Hafnarfjordur en Islande. Sharon Livermore, responsable du programme Baleines d’IFAW, déclare : « Une fois de plus, on constate que la viande de rorquals communs, inutilement et cruellement tués en Islande, sera envoyée au Japon, où il existe un petit marché. Cette action va nuire à Monsieur Loftsson mais également à la réputation de son pays. » « Les Islandais ne mangeant pas de cette viande, cette cargaison ne représente que des baleines en voie de disparition tuées à cause des tentatives d’un seul homme pour relancer le commerce international de viande de baleine. Cette dernière entreprise vient en contradiction des récentes déclarations relatives aux difficultés de faire commerce de cette viande avec le Japon, qui avaient d’ailleurs été le motif invoqué pour l’absence de chasse à la baleine en Islande au cours des deux dernières années. « Face au tollé international provoqué par les précédentes expéditions de viande de baleine et compte-tenu du développement de l’observation responsable des baleines, industrie beaucoup plus prospère en Islande, nous exhortons Monsieur Loftsson et le gouvernement islandais à reconnaître que la chasse commerciale à la baleine doit être reléguée aux livres d’histoire, étant donné que l’observation de ces animaux profite à...

Read more